fishing bali special offer
fishing bali special offer
 
Bali Fishing Sensation

TECHNIQUES DE PÊCHE

 

PECHE AU JIG

Le jigging - Qu'est ce que c'est ?

Le jigging, ou vertical jigging, est une pêche très en vogue aujourd'hui, qui est depuis longtemps largement pratiquée au Japon, et permet la capture d'une large variété de poissons.

Le jigging se pratique depuis un bateau. C'est une pêche en eaux profondes, de 20 à plus de 150 mètres, avec des leurres métalliques plombés appelés jigs que l'on fait couler vers le fond avant de faire une remontée en dandinant verticalement (on tire sur la canne, on mouline, on tire sur la canne, on mouline....) . Le profil particulier des jigs leur permet de papilloner sous l'eau pendant la descente. On explore, avec le jigging, une grande colonne d'eau.

Le matériel spécifique développé, notamment au japon, pour le jigging permet d'explorer des zones profondes et soumises à de forts courants qui ne sont que très peu exploitées par les autres formes de pêche. Le jigging permet de faire des journées de pêche incroyables, mais il faut cependant faire attention à ne pas trop prélever de poissons pour ne pas voir la population baisser trop fortement dans ce qui était jusqu'alors des refuges permettant la préservation des espèces. Par ailleurs, essayer de relâcher les poissons n'ayant pas atteint la taille de reproduction.

Le jig est animé constamment. En fonction du poisson recherché (voir plus bas la liste des poissons ciblés par le jigging), l'animation du leurre métallique va différer dans son amplitude. Concrètement, pour des poissons de fond, type denti, mérou ou morue, on fera couler et remonter le jig sur une hauteur d'une dizaine ou quinzaine de mètres à partir du fond. Ainsi, le jigging permet d'aller chercher le poisson où il se trouve.

A l'inverse, pour des poissons de pleine eau comme les pélagiques, type bonites, sérioles ou thons, on couvrira toute la profondeur depuis la surface jusqu'au fond, ce qui devient vite très physique. Un petit conseil au passage: accélerez la remontée du jig quand vous vous rapprochez de la surface car c'est une zone où les poissons nagent plus rapidement.
Les prises au jigging se font le plus souvent pendant la remontée et occasionnent des départs violents, le frein doit être bien sérré. Le combat qui s'en suit est très intense et votre premier trophée en jigging vous laissera sans doute un souvenir mémorable qui en appelera d'autres.

 

PECHE à la traine

La pêche à la traîne est une technique de pêche qui consiste à laisser traîner le leurre ou le vif derrière un bateau en mouvement, à une vitesse lente ou moyenne, dans les alentours de 3 à 5 nœuds, et jusqu'à 10 nœuds. Elle se pratique parfois à l'aide d'un écho-sondeur pour suivre les structures et déterminer les endroits les plus propices.

Matériel 

La traîne légère peut s'effectuer avec un simple rouleau, en tenant la ligne à la main avec des gants. Plus généralement, elle se pratique à l'aide de cannes monobrin ou à 2 brins, en fibre de verre ou en carbone, dotées d'anneaux en céramique ou à poulie. Ces cannes ont des capacités de 10 à 30 lbs pour la traîne légère, et de 50 à 130 lbs pour la traîne lourde. « Pour la traîne légère les moulinets sont à tambour fixe ou à tambour tournant, contenance 300 à 500 m de fil d'une résistance de 10 à 30 lbs. Pour la traîne lourde les moulinets sont essentiellement à tambour tournant puissance 6/0 à 12/0 (50 à 130 lbs), contenance 500 à 800 m de 50 à 130 lbs1.

Plusieurs accessoires de pêche à la traîne existen :

  • La bulle : cet accessoire plus fréquent en pêche au lancé peut aussi servir à maintenir le leurre en surface, et crée une gerbe d'eau en avant du leurre, attirant les prédateurs. Si la bulle est remplie d'eau, elle permet de maintenir le leurre à quelques dizaines de centimètres sous la surface.
  • Le downrigger : boulet de plusieurs kilos à laquelle on fixe la ligne. Cette technique permet d'atteindre de grande profondeur
  • Le dériveur de surface : flotteur avec des guides qui permet d'entraîner la ligne en dehors du sillage du bateau, pratique pour les eaux peu profondes et ainsi éviter d'effrayer le poisson.
  • La plaque de plongée : plaque qui fait descendre la ligne très profondément. La précision n'est pas aussi grande qu'avec le downrigger, elle requiert un équipement lourd.
  • Le marcheur de fond : permet d'atteindre des profondeurs intermédiaire mais surtout de s'assurer qu'on est directement au fond.

Différents types de leurres.

Les leurres sont variés, et dépendent du type de capture recherchée, des types d'alevins présent à cette période dans les eaux, et de la lumière. Les plus couramment utilisés sont :

  • Les leurres de type « rapala » ayant la forme de poissons nageurs. 
  • Les cuillères 
  • Les leurres souples en plastique en forme de pieuvres. Pour la traîne lourde, il peut s'agir de jupes montées sur une tête plombée, d'une longueur total de 20 à 40 cm.
  • Les leurres en plumes
  • Une bonite entière ou coupée, pour la pêche à l'espadon. 
  • Les espadons peuvent être capturés à l'aide de simples leurres en corde effilochée, sans hameçons : les fils de corde s'accrochent sur le rostre de l'espadon. Ce type de pêche est pratiquée dans certaines région de Madagascar2.

Technique de pêche

La pêche à la traîne légère et côtière permet la capture de pièces de tailles moyennes, très variées :

  • dans les eaux tropicales : mérous, carangues, barracuda, thazards, thons et bonites, etc.  

La pêche à la traîne est aussi la principale technique utilisée dans la pêche au gros, on la désigne parfois sous le vocable de « traîne lourde », et permet la capture d'espadons, thons et mahi-mahi, etc. Dans ce type de pêche en mer, plusieurs lignes sont traînées, certaines portant des leurres sans hameçon (''teaser), servant uniquement à attirer les gros prédateurs comme les espadons2. Le frein du moulinet est légèrement desserré, afin de le laisser dévider la ligne très bruyamment en cas de touche3. La vitesse du bateau permet de ferrer le poisson, et le régime du moteur est alors ralenti, pour éviter un décrochage ou une rupture de la ligne, mais maintenue à une vitesse suffisante pour conserver une tension sur la ligne et éviter un décrochage. La ligne est ramenée par le pêcheur qui mouline en effectuant une série de pompage. Ce type de « combat » peut durer plusieurs heures

 

POPPER

Le concept du popper est redoutable, ce leurre possède sa partie avant (museau du leurre) incurvée de telle facon qu’à chaque tirée de la pointe de la canne cette partie pousse l’eau en crevant la surface de l’eau d’un « pop » rageur laissant une trainée de bulles derrière lui.

Ce « pop » sonore a la surface de l’eau est des plus énervant, éveillant la curiosité / agressivité des carnassiers.

Doté de cette avantage sonore & visuel puissant, le popper émet des vibrations sourdes plutôt base fréquences couplés à un effet de cavitation à la surface recréant parfaitement la fuite d’un poissonnet pris de panique, les bulles laissées dans le sillage du popper facilité également la vision du carnassier qui le suit à la trace de très près avant d’attaquer !!!

A ce sujet le popper provoque des attaques de surfaces très surprenantes et des fois extrêmement violentes selon l’espèce recherché (eau douce & mer), qui ne vont pas sans rappeler le plaisir suprême tant recherché des moucheurs lors de la montée d’une truite sur leur mouche sèche !

Ce leurre d’exception peut s’utiliser parfaitement sur les chasses, dans ce cas nous vous recommandons d’effectuer un lancer au delà de la chasse pour ramener sur celle-ci afin d’éviter d’effrayer le ou les carnassiers en chasse en faisant directement tomber votre leurre sur le chasse, qui n’est jamais conseillé.

En période estivale, « pêchez l’eau » sans présence de chasses, en bordures d’arbres noyées ou roselières, sur ces postes les blackbass, perches & brochets sont systématiquement postés dans cette période de chaleur où les secteurs ombragés et oxygénés sont les plus productifs.

En mer sortez votre popper les jours de conditions météo extrêmes (pourtant bien les meilleurs moments pour la pêche aux leurres !!), la surface de l’eau et la puissance du vent vous empêcheront de faire nager un stickbait efficacement.

 

PECHE DE FOND

Idéale pour les enfants à partir de 6 ou 7 ans.

Adresse:


Pertokoan Citra Bali no.31
Jl.By Pass Ngurah Rai - Kelan Badung
Jimbaran, Kuta, Bali 80361
Indonesia

Mob: +62 859 35 48 92 35 (Fr)
E: info@fishingbalisensation.com

Joignez-vous à notre page Facebook :
Fishing Bali Sensation

Visitez aussi:
Jigging Bali | Jigging Indonesia

Ou tout simplement remplir le formulaire ci-dessous: